Voici quelques mesures (en volt par mètre) de champs électromagnétiques émis par différents objets.
Comme il est difficile de dire si ces champs sont nocifs ou non, dans le doute il est préférable de les limiter.

Hautes fréquences (1 MHz et plus)

Cas d'un téléphone D.E.C.T :

En veille :

DECT1

En communication près de la base :

DECT2

En communication à 6 m de la base :

DECT3

Remarque les modes Eco et Eco+ du téléphone (activé sur le photo ci-dessus) sont sensés permettre une adaptation des émissions en fonction de la distance.
Je ne constate aucune différence lors des mesures effectuées. Soit c'est de la flute soit il faut s'éloigner davantage pour constater une différence.
Donc là, pas de limitation possible.

Basses fréquences (jusqu'à 1 MHz)

Cas d'un radiateur électrique d'appoint, branché mais à l'arrêt (bouton sur stop) :

radiateur

Entre la première photo et la deuxième, j'ai juste tourné le cordon dans la prise murale pour le brancher dans l'autre sens. Ce faisant j'ai inversé la phase et le neutre. Je suppose que l'interrupteur marche/arrêt ne coupe que l'un des deux fils, du coup, quand c'est la phase l'appareil ne joue plus le rôle d'antenne et le champ electromagnétique baisse. La dernière photo indique le niveau de rayonnement de la pièce (radiateur débranché).

Remarque : Lorsque le radiateur est en marche le sens de branchement ne fait pas de différence.

Remarque 2 : Le champ électromagnétique diminue rapidement, à 30 cm il est de 8 v/m dans le premier cas et de 2 v/m dans les deux autres cas. Donc ce n'est pas très grave finalement.

Mais il en est de même avec une lampe de chevet qui peut être plus proche de nous :

Lampe